FRANCE NORD  /   Picardie  /   Réseau principal  /  Saint-Just-en-Chaussée Cambrai

Oise, Somme, Nord

115 km

Gares : Saint-Just-en-Chaussée (correspondance pour Paris, Amiens, La Rue-Saint-Pierre, Estrées-Saint-Denis et Crèvecoeur-le-Grand), Plainval (H), Maignelay/Montigny, Dompierre/Ferrières, Domfront/Domelien (H), Montdidier (correspondance pour Compiègne, Amiens, Noyon et Albert), Faverolles (H), Laboissière/Fescamps, Grivillers (H), Dancourt (H), Laucourt (H), Roye-Faubourg-Saint-Gilles, Roye (correspondance pour Compiègne), Fresnoye-lès-Roye (H), Hattencourt, Hallu/Chilly, Chaulnes (correspondance pour Amiens et Laon), Hyencourt-le-Grand (H), Marchélepot, Pont-les-Brie, Eterpigny (H), Péronne-La Chapelette, Péronne-Flamicourt (correspondance pour Albert et Ham), Doingt (H), Cartigny, Tincourt/Boucly, Marquaix/Hamelet (H), Roisel (correspondance pour Saint-Quentin, Vélu et Hargicourt), Villers-Faucon (H), Epéhy (correspondance pour Vélu et Saint-Quentin), Gouzeaucourt, Villers-Plouich, Marcoing (correspondance pour Achiet et Masnières), Rumilly-en-Cambrésis, Faubourg-Saint-Druon, Rue-Saint-Ladre, Cambrai (correspondance pour Busigny, Somain, Valenciennes, Boisieux, Lourches et Catillon)

Ligne ouverte en 1873 (Montdidier Epéhy), 1875 (Saint-Just Montdidier) et 1876 (Epéhy Cambrai) ; mise à double voie vers 1910 (Montdidier Cambrai) ; remise à voie unique vers 1955 ; fermée au trafic voyageurs en 1955 (Saint-Just Montdidier) et 1970 (Montdidier Cambrai) ; fermée au trafic marchandises en 1970 (Saint-Just Maignelay, Laboissière Roye et Roisel Epéhy), 1971 (Maignelay Montdidier), 1989 (Péronne Roisel), 1990 (Epéhy Cambrai) et vers 1996 (Montdidier Laboissière, Chaulnes Péronne et Epéhy Marcoing) ; non déferrée entre Roye-Faubourg-Saint-Gilles et Péronne-La Chapelette, ni entre Epéhy et Cambrai

Compagnie du Nord

Vous pouvez consulter un article consacré à cette ligne en cliquant ici

Tracé entre Péronne et Cambrai reconnu par YZ

© 2013 - 2018 - Jean Randé  - Francois Librini