FRANCE SUD-EST  /   Rhône Alpes   /   Isère  /  Lyon Saint-Marcellin *

Rhône, Isère

117 km

Gares : Lyon-Monplaisir, Saint-Priest*-Château, Mions*, Toussieu*, Saint-Pierre-de-Chandieu*, Heyrieux (correspondance pour Lyon et Grenoble), Diémoz, Saint-Georges-d’Espéranche, Charantonnay, Beauvoir-de-Marc, Saint-Jean-de-Bournay (correspondance pour Vienne et Voiron), Semons/Commelle, La Côte-Saint-André (correspondance pour Le Grand-Lemps), La Côte-Saint-André/Le Rival (correspondance pour Rives et Saint-Rambert-d’Albon), Saint-Siméon-de-Bressieux, Viriville, Camp-de-Chambaran, Roybon, La Trappe, Saint-Antoine-l’Abbaye, Chatte, Saint-Marcellin (correspondance pour Valence et Grenoble)

* NB : à l’origine communes de l’Isère, rattachées au Rhône le 1er janvier 1968

Ligne ouverte en 1899 (Saint-Jean La Côte-Saint-André), 1900 (La Côte-Saint-André Viriville), 1901 (Viriville Roybon), 1908 (Roybon Saint-Marcellin) et 1909 (Lyon Saint-Jean) ; modifiée sur Saint-Priest en juillet 1914 ; fermée en 1935 (Roybon Saint-Marcellin) et 1937 (Lyon Roybon)

Compagnie des tramways du département de l’Isère, puis en 1906, Compagnie des chemins de fer du sud de la France, puis en 1920, Tramways de l’Ouest du Dauphiné (TOD) intégrés à la Régie départementale des voies ferrées du Dauphiné (VFD)

Tracé définitif reconnu par Yves Zwartjes

© 2013 - 2016 - Jean Randé  - Francois Librini