FRANCE EST  /   Bourgogne  /   Réseau principal  /  Troyes Gray *

Aube, Côte-d’Or, Haute-Marne, Haute-Saône

186 km

Gares : Troyes (correspondance pour Paris, Mulhouse, Vitry-le-François, Saint-Florentin, Sens et Chalons), Saint-Julien, Buchères/Verrières, Saint-Thibault, Clérey, Saint-Parres-lès-Vaudes, Fouchères/Vaux, Courtenot/L’Enclos, Bar-sur-Seine, Polisot (correspondance pour Cunfin et Ricey-Haut), Gyé-sur-Seine, Plaines, Mussy-sur-Seine, Pothières, Sainte-Colombe-sur-Seine, Châtillon-sur-Seine (correspondance pour Chaumont, Nuits-sous-Ravières et Dijon), Prusly/Villote, Vanvey/Villiers, Leuglay/Voulaines, Recey-sur-Ource, Colmiers-le-Bas, Villars/Santenoge, Poinson-lès-Grancey, Poinson/Beneuvre (correspondance pour Langres), Busserotte, Courlon, Pavillon-lès-Grancey, Cussey-les-Forges, Marey-sur-Tille, Villey/Crécey, Is-sur-Tille (correspondance pour Dijon et Toul), Til/Châtel, Lux, Bèze, Noiron-sur-Bèze, Mirebeau-sur-Bèze (correspondance pour Dijon et Champlitte), Oisilly/Renève, Champagne, Broye-les-Loups, Autrey-lès-Gray, Nantilly, Gray (correspondance pour Fraisans, Vesoul, Langres, Saint-Jean-de-Losne, Dole et Grandvelle)

Ligne ouverte les 20 juillet 1962 (Troyes Bar), 16 septembre 1864 (Sainte-Colombe Châtillon), 9 octobre 1868 (Bar Sainte-Colombe), 9 décembre 1882 (Châtillon Is) et 27 octobre 1888 (Is Gray) ; fermée au trafic voyageurs les 3 mars 1969 (Châtillon Gray) et 1er juin 1980 (Troyes Châtillon) ; fermée au trafic marchandises les 30 mai 1975 (Villars Poinson et Mirebeau Champagne) et 1er juin 1992 (Polisot Sainte-Colombe), et en 1993 (Châtillon Villars et Poinson Is) ; non déferrée entre Troyes et Polisot, Sainte-Colombe et Châtillon, Is et Mirebeau, Champagne et Gray

Compagnie des chemins de fer de l’Est

Vous pouvez consulter un article consacré à cette ligne en cliquant ici

Tracé reconnu par YZ

© 2013 - 2017 - Jean Randé  - Francois Librini