CARTES GENERALES /  Métropole  

Attention, depuis la mi-mai, il est impossible de charger la carte générale de la métropole. Le problème a été soumis à l’IGN mais n’est toujours pas résolu, si tant est qu’il le soit un jour ... Aussi nous prenons le parti de reconstruire intégralement cette carte, ce qui représente un nombre très important de fichiers à intégrer. Il vous faudra donc patienter quelques mois avant de retrouver la carte complète ... sauf bien sûr si la carte initiale était « ressuscitée » d’ici là !

La carte ci-dessous offre deux fonds IGN, cartographique et photographique actuel, sur lesquels vous pouvez zoomer et dont vous pouvez régler l’opacité (en haut à droite).

Les lignes sont identifiables par pointage avec la souris.

Deux classifications permettent de les différencier :

1) en haut à gauche, vous pouvez faire apparaître séparément :

  • les lignes du réseau principal disparues, désaffectées ou fermées au trafic voyageurs,
  • les lignes des réseaux secondaires départementaux, disparues sauf exception à la fin des années 1930,
  • les lignes militaires,
  • les réseaux et embranchements particuliers (industriels, miniers, portuaires, aéroportuaires, forestiers, betteraviers etc).

2) les couleurs correspondent aux écartements :

  • voie normale disparue : bleu en général (mais rouge pour les lignes militaires),
  • voie étroite disparue : vert en général (mais orange pour les lignes militaires),
  • lignes non déferrées : noir (seules sont actuellement retracées ici les lignes désaffectées et certaines lignes secondaires ; mais d’une manière générale, les lignes existantes apparaissent sur le fond IGN en zoomant suffisamment),
  • lignes inachevées : tirets,
  • lignes en projet : pointillés,
  • autres (téléphériques, plans inclinés etc) : tirets-points de couleur fuchsia.

NB :

  • certaines lignes non totalement déferrées sont représentées en totalité en bleu,
  • à l’inverse, certaines lignes non déferrées lorsque nous les avons tracées, donc représentées en noir, ont pu disparaître depuis ...
  • certains embranchements industriels peuvent apparaître dans les couches « réseau principal » ou « réseaux secondaires »,
  • l’immense majorité des lignes militaires à voie étroite construites pendant la guerre de 1914-1918 - soit des centaines de kilomètres - n’ont laissé strictement aucune trace, du fait de leur mode de pose (pas de terrassements, pas de ballast ...) ; de ce fait, seules quelques-unes ont été retracées ici, souvent à partir de cartes militaires d’époque pas toujours fiables.

Pour les informations de détail sur les lignes, consulter les articles spécifiques.

© 2013 - 2020 - Jean Randé  - Francois Librini